Informations

 
 

 

Conférence internationale de la WFAS à Tokyo / Tsukuba 2016

Organisée par la WFAS et la China Academy of Chinese Medical Sciences (CACMS) en collaboration avec la Société d’Acupuncture et de Moxibustion du Japon (JSAM) et la Société de l’Acupuncture et de Moxibustion Traditionnelle du Japon (JTAMS), eut lieu la Conférence internationale sur l’Acupuncture et la Moxibustion le 5 et 6 novembre dernier à Tokyo (Tsukuba), dont le thème central était « The Art of Acupuncture and Moxibustion – For sustainable health care and heath promotion ».

1733 participants de 32 pays et de régions  assistèrent à ce grand événement. Des échanges académiques furent organisés concernant la pratique clinique, la réglementation, la normalisation, la formation et la recherche scientifique en acupuncture /moxibustion et la médecine traditionnelle autour de l’esprit de la stratégie << OMS sur la médecine traditionnelle 2014-2023>>et la résolution WHA67.18 de l’Organisation mondiale de la santé ayant rapport à la promotion de la médecine traditionnelle. (Pour voir le programme en détails, consulter le lien   http://www.wfasjapan2016.org/program.html#a01).

 
Investissement de la Chine de 300 millions d’euros à Madrid pour la création d’un hôpital international

L’hôtel de ville d’Alcorcón a annoncé que le quartier d’Ensanche a été choisi pour accueillir un nouveau Centre International de Santé, qui sera le premier à combiner la médecine allopathique avec la médecine traditionnelle chinoise.

Le nouveau Centre International de Santé reposera sur une surface de 60.000 mètres carrés, avec un investissement de 300 millions d’euros financés par le gouvernement chinois et quelques investisseurs privés de ce même pays.

En outre, l’espace comprendra « une université, un centre de conférence et d’exposition et un espace de recherche » sur la médecine traditionnelle chinoise. Le maire de la ville, David Pérez, s’est montré satisfait, considérant que l’initiative vient de renforcer « la marque de Alcorcón » comme ville attirante pour l’investissement.

L’accord a été possible après plusieurs réunions entre la China Europe Business Development Services (CEBDS) et l’hôtel de ville, où a également assisté le président de la compagnie, Robert de Vos, et échevin de la municipalité.

Source: RedacciónMedica.com

 
Effets anti-fatigue de l’acupuncture révélés au niveau métabolique

L’acupuncture peut accélérer le soulagement de la fatigue post-exercice en régulant le métabolisme énergétique et atténuer les effets du stress oxydatif sur les tissus du corps, selon une étude pilote par des scientifiques chinois. Quatorze athlètes entreprirent une série d’exercices physiques exhaustifs suivi par un repos de courte durée, et furent ensuite traitées avec l’acupuncture (groupe TA) ou bénéficié d’un repos prolongé (groupe TR). Le groupe TA reçut 30 minutes d’acupuncture à Zusanli E-36, Weizhong V-40, Guanyuan RM-4 et Shenshu V-23. Une analyse métabolomique basée sur résonance magnétique nucléaire fut utilisée pour étudier les profils métaboliques des échantillons d’urine recueillis auprès des athlètes avant l’exercice, avant et après l’acupuncture, ou pendant le repos prolongé. Les résultats indiquent que les niveaux de métabolites clés dans le cycle de Krebs et de la glycolyse (tels que le lactate, le succinate, le pyruvate et le citrate), qui avaient été perturbés par l’exercice, se récupèrent beaucoup plus rapidement dans les athlètes traités par l’acupuncture par rapport à ceux qui prirent le repos.

The Intervention Effects of Acupuncture on Fatigue Induced by Exhaustive Physical Exercises: A Metabolomics Investigation. Evid Based Complement Alternat Med. 2015;2015:508302

 congrès mondial d’acupuncture et moxibustion à Tokyo (Tsukuba) en nov 2016

IMMUNOLOGIE (Science et vie – 08/2016)

Une algue japonaise combat les allergies alimentaires:

L’algue rouge Gracilaria lemaneiformis, connue au Japon sous le nom d’ogonori, pourrait servir d’anti-dote aux allergies alimentaires. Des chercheurs chinois du Fujian ont en effet montré sur des souris qu’un extrait de cette algue était capable de moduler la réponse immunitaire (qui est anormale et excessive dans une allergie), en particulier lors du premier contact avec l’allergène. La molécule active pourrait également diminuer les symptômes des contacts suivants avec l’allergène. Résultat à confimer pour protéger les personnes allergiques.

L’Espagne, future capitale de la MTC en Europe

Le plus grand hôpital européen de médecine traditionnelle chinoise (MTC), devrait voir le jour, suite à la signature la semaine dernière d’un accord de coopération concernant l’éducation et la pratique clinique entre le gouvernement municipal de Beijing et les autorités espagnoles. Ce nouvel établissement sera ouvert à Barcelone en Catalogne, pour un investissement de 80 millions d’euros (88,6 millions de dollars), selon le journal espagnol économique Expansion.
«Il s’agit là du premier centre de médecine traditionnelle chinoise hors de l’Asie, une initiative qui fera de la Catalogne le point référence en Europe dans ce domaine», a indiqué le gouvernement catalan dans un communiqué.

L’Institut catalan du commerce et de l’investissement fournira des bureaux temporaires pour la création du Centre européen du développement et de la promotion de la MTC, une institution ciblant l’extension de la discipline à travers le vieux continent. Le projet comprend une collaboration sur l’octroi d’une maîtrise entre l’Université de médecine traditionnelle chinoise de Beijing (BUCM), l’Université de Barcelone et l’Université de Pompeu Fabra, prévue en septembre prochain. De plus, un programme de recherche sera déployé par les scientifiques de l’IDIBAPS, un institut de recherche biomédicale de Barcelone.

La BUCM enverra également des médecins à l’hôpital universitaire de Barcelone pour traiter les patients sous la supervision des autorités sanitaires locales.
Pour Xinyue Calduch, porte-parole de la Fondation européenne de MTC, basée en Espagne, la création du plus grand hôpital de médecine traditionnelle chinoise en Europe reflète la forte volonté de la Chine de promouvoir l’emploi de la médecine naturelle. «Cela nous aidera non seulement à apprendre plus sur cette pratique datant de plusieurs milliers d’années, mais cela aura aussi des bienfaits positifs sur les patients espagnols. Et favorisera la généralisation de l’utilisation de l’acupuncture, de la phytothérapie et d’autres thérapies chinoises sur le continent européen», a-t-il souligné.
Bien que l’Espagne n’ait pas eu un rôle pionnier en matière de médecine traditionnelle chinoise, l’utilisation de la phytothérapie a gagné du terrain dans le pays, le fait que de plus en plus de patients locaux combinent la médecine occidentale avec des remèdes naturels, notamment l’acupuncture et les traitements à base de plantes.
La Fondation européenne de MTC estime que 95,4% des Espagnols sont familiers envers les thérapies ancestrales, cette discipline étant considérée comme la plus populaire. Une étude montre également que 23,6% de la population espagnole a déjà utilisé des remèdes naturels.
(Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN. Source : le Quotidien du Peuple en ligne | 06.02.2016 14h52)

Ci-dessous Stratégie de L’OMS pour les Médecines Traditionnelles

strategie OMS pour MT